Le Reacteur - LogoLe Reacteur - Logo
RecruteursÉvénementsBlogPodcastPostuler

Reconversion professionnelle

Bootcamp : ce qu'il faut savoir avant de se lancer

23 octobre 2022

--- Xavier Colombel

En 2021, LinkedIn publiait une étude concernant les métiers qui recrutent le plus. Sans surprise, le métier de développeur pulvérise tout sur son passage, et les salaires qui vont avec sont évidemment très intéressants.

Les bootcamps s’inscrivent très clairement dans le processus de reconversion accéléré. Si tout le monde peut réussir en faisant le choix de ce type de formation, il y a tout de même des questions à se poser avant de se lancer dans une telle aventure.

En toute transparence, et parce que je veux pouvoir regarder nos élèves dans les yeux, voici les choses que d’autres organismes se garderont de vous dire.

Nous ne vivons pas dans la Matrice

Un bootcamp n’est pas une finalité, mais une des étapes à franchir, dans une démarche de reconversion professionnelle qui se veut accélérée.

Dans une société où tout va trop vite, où tout le monde veut tout, tout de suite - et accessoirement sans rien dépenser - il est important d’assimiler le fait que nous ne sommes pas encore à l’ère de Matrix. Je fais évidemment référence à cette scène dans laquelle Neo se fait uploader l’art du Kung-fu dans le cerveau, en une fraction de seconde.

I know Kung-fu

Vous ne pourrez pas assimiler 5 à 10 ans de dev en 2 mois et demi (ni même en 6 mois, ni même en 1 an). Désolé de vous décevoir, mais nous ne pouvons/savons pas (encore) faire ça.

Le fait de faire un bootcamp ne vous garantit pas un emploi à la sortie.

La détermination, la motivation et la pratique constante de la programmation sont les seules clés de la réussite. Vous êtes la seule personne qui puisse vous assurer de trouver un stage ou un CDI après une formation intensive. S’il suffisait simplement de faire acte de présence à une formation pour avoir un emploi à la clé, ça se saurait.

Vous êtes l’acteur de votre vie

Un bootcamp pourra vous apporter le strict nécessaire pour commencer à vous mettre en piste, tel un acteur à la recherche de son premier rôle. Et quand un acteur sorti d’école doit décrocher son premier rôle, comment fait-il ? Il s’entraîne régulièrement, il passe des auditions, il échoue, il recommence, et ainsi de suite avant d’obtenir un rôle. Pour s’entraîner, il fait de la figuration, il participe à des courts métrages - souvent non rémunérés - parce qu’il a besoin de se créer un book et faire en sorte que sa candidature soit retenue… pour qu’on accepte de le recevoir aux castings.

Le développeur sorti de bootcamp doit faire pareil. Il doit continuer à produire des projets personnels, à s’entraîner, à maîtriser de plus en plus de concepts, seul ou accompagné, pour qu’un jour, une entreprise retienne son profil et lui propose de passer un entretien de motivation, pour avoir l’opportunité de passé un entretien de motivation, un test technique et enfin accéder à un stage ou d’un CDI.

Une reconversion professionnelle - bootcamp inclus - c’est 9 mois à un an, minimum. Je compte ici le temps de formation, ainsi qu’un stage en entreprise de 6 mois (nous vous délivrons une convention de stage à la sortie du bootcamp).

Si vous n’êtes pas prêt à assimiler ce principe, si vous considérez comme un dû le fait que les entreprises vous embauchent directement à la sortie d’une formation, ne vous lancez pas dans un bootcamp, vous perdez votre temps.

Personne ne vous laissera sa place

En 2016, lorsque nous avons lancé le premier bootcamp Web et Mobile, la pénurie de développeurs permettait à nos élèves de trouver un emploi sans aucune difficulté. Nous étions les seuls à former sur la MERN Stack qui regroupe les technos les plus demandées (MongoDB, Express, Node.js, React et React Native) dans l’écosystème startup.

MERN Stack

Et puis, d’autres bootcamps ont poussé comme des champignons depuis, répliquant à la lettre, pour certains, le programme de formation pensé par Le Reacteur. Notre CTO a même été contacté pour être débauché par d’autres acteurs de la formation, mais cela fera l’objet d’un autre article…

Aujourd’hui, le marché se retrouve avec une saturation de profils juniors qui sont à la recherche d’un stage, à la sortie de leur bootcamp. Ceci laisse désormais aux entreprises le choix de recruter les meilleurs profils, parmi tout ce vivier de juniors qui préparent leur entrée sur le marché du travail.

Ne pas vouloir se battre pour faire sa place parmi les autres juniors, c’est déjà un aveu d’échec.

Les entreprises ne vont pas faire dans le social avec vous ; elles recruteront les profils qui en montrent et en veulent le plus.

Si vous n’êtes pas prêt à faire face à cette réalité, abandonnez votre idée de devenir développeur.

Le piège des subventions

La gratuité de l’école, des soins médicaux et, de manière générale, notre système social, nous est envié par tous les pays du monde. Nos impôts servent à financer ce système. L’argent ainsi récolté permet à certaines Régions de France d’allouer des budgets conséquents pour le financement de formations. 529 millions d’euros c’est, à titre d’exemple, le budget alloué en 2022 par la Région Ile-de-France pour financer la formation professionnelle.

Ce qui donne lieu à d’importantes subventions, accordées à ceux qui sont au chômage, principalement.

money

Oui, mais.

Notre expérience, avec ce système de subventions, nous permet de constater une très nette différence de motivation entre ceux qui ont financé leur formation sur leurs fonds propres et ceux qui se forment “gratuitement”.

Donc, gardez à l’esprit que, si vous obtenez une subvention, celle-ci risque de jouer contre vous, parce que ça n’est pas votre argent, parce que vous n’êtes pas engagé financièrement, parce qu’un possible échec ne vous aura rien coûté.

Si vous venez au Reacteur grâce à une subvention, soyez exemplaire, ponctuel et assidu, et donnez-vous à fond. Plus que les autres. Beaucoup plus.

Une implication accrue

Vivre un bootcamp vous montrera votre capacité à gérer les problèmes et vous permettra de comprendre ce que c’est de travailler dur. Vous saurez aisément déterminer vos limites personnelles, celles qui cristalliseront votre avenir, pour le meilleur et pour le pire.

Je ne suis pas là pour vous vendre du rêve, mais pour vous faire comprendre que si vous ne vous investissez pas correctement dans votre formation, si vous vous mentez ou si vous êtes à la recherche d’excuses en permanence, si vous cherchez des responsables à vos galères, vous n’arriverez jamais à devenir développeur.

Celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; celui qui ne veut rien faire trouve une excuse.

Les élèves qui se sont donnés corps et âmes dans leur formation ont connu le succès. Les autres ont échoué. C’est triste, mais c’est ainsi. On ne fait pas rentrer un carré dans un rond et nous n’avons aucun pouvoir magique pour changer ça. Comprenez : ne me demandez pas de statistiques, je ne vous ferai pas de baratin commercial pour vous convaincre.

Retenez néanmoins que, peu importe votre niveau scolaire ou votre milieu social, vous avez la possibilité d’accéder au métier de développeur full-stack, tant que vous êtes déterminé. Nous avons reconverti des personnes issues de tous les corps de métiers : chauffeur, infirmière, analyste financier, cuisinier, manutentionnaire, comptable, opticienne, professeur des écoles, travailleur social, marketeux, conducteur de métro, graphiste, etc.

hulk

Tous avaient la rage. Tous s’étaient interdit l’échec.

Vous voulez vraiment devenir développeur ou est-ce une lubie ? Posez-vous vraiment la question, vous gagnerez un temps précieux dans votre processus de reconversion.

Préparez-vous ou échouez

Un bootcamp, ça se prépare. Vous n’avez pas le droit de ne pas anticiper ce qui va se passer. Je vous l’ai dit plus haut, ça va être dur, très dur. Seuls les gens vraiment préparés pourront avoir une chance d’y arriver.

Nous fournissons à tout le monde une préparation au code, en accès gratuit sur notre plateforme, avant même que vous ayez à savoir si vous allez venir apprendre à coder chez nous (ou ailleurs). Faites cette préparation, elle est d’une importance capitale ; vous devez savoir si coder est quelque chose qui vous plaît et si vous êtes en capacité de réaliser les exercices qui vous sont proposés, comprendre et assimiler les corrections.


Ma vie tourne autour du code, entre autre ; plus qu’un travail, c’est un life-style. Parce que j’ai compris ce que ça pouvait m’apporter, au-delà de l’aspect purement professionnel, en me permettant de créer, appréhender et comprendre le monde d’une façon différente.

Tout ce que nous utilisons au quotidien, les sites, les appareils, les services - de votre prise de rendez-vous sur Doctolib jusqu’à votre commande sur Deliveroo, en passant par l’utilisation de Netflix ou vos matchs sur Tinder - tout passe par le code. Connaître l’envers du décor vous permet de contourner certaines choses d’une manière dont vous n’avez même pas conscience.

Apprendre à coder vous ouvrira d’autres portes et vous apportera bien plus qu’un métier. Vous deviendrez érudit sur bien des plans. Vos limites ne seront liées qu’à votre imagination. Notre pédagogie et nos 4 formateurs vous permettront d’aller très loin, si vous vous en donnez les moyens.

10 semaines à temps plein ou 24 semaines à temps partiel, c’est vous qui choisissez. Suivez-nous dans l’aventure ou laissez les autres devenir développeurs à votre place.

Et pour allez plus loin, retrouvez-moi en live, un mercredi sur deux, à 18h sur Zoom, pour assister à une réunion d’information.

Xavier Colombel

Partager l'article

Entrepreneuriat

Comment devenir développeur Web indépendant ?

29 janvier 2022

Xavier Colombel

Entrepreneuriat

Comment devenir développeur Web indépendant ?

29 janvier 2022

Xavier Colombel

Le développeur Web, l’as de la programmation des sites Internet, peut soit exercer au sein d’une entreprise en tant que salarié, soit proposer ses services en tant qu’indépendant. Cette dernière option est de plus en plus choisie dans le milieu, en raison de l’autonomie qu’elle offre, ainsi que de la liberté hiérarchique. Vous avez pour projet de vous lancer en tant que développeur Web indépendant mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici comment faire pour démarrer sereinement dans l’univers de la programmation en freelance !

Le Reacteur

9 rue du Château d'Eau

75010 - Paris, France

oi.ruetcaerel@tcatnoc+33 (0)1.79.738.728

Déclaration d'activité n°11755531275

Référencement DataDock n°0029509

Bootcamp

Developpeur Web et Mobile - Temps PleinDeveloppeur Web et Mobile - Temps Partiel
Logo Ville de ParisLogo Île de FranceLogo NumeumLogo DatadockLogo Défi MétiersLogo La French Tech

2022 © Le Reacteur Tous droits réservés - Made with React